Monitoring Serveurs & réseau – InterMapper Blog

Et la supervision sans SNMP ?

Superviser sans SNMP c’est possible !

 

Un internaute posait la question de savoir “si on pouvait superviser son infrastructure réseau sans SNMP1 …

A première vue, la question est surprenante puisque SNMP, NetFlows et WMI sont justement des protocoles prévus pour le NPMD2.

A mon sens tout dépend du niveau de surveillance nécessaire et du nombre d’équipements concernés.

Alors bien sur, il y a le ping … mais si un serveur répond bien au ping, cela ne veut pas dire que le serveur de mail qu’il héberge fonctionne !

Le logiciel de monitoring Intermapper utilise les protocoles SNMP, NetFlow et WMI mais il a la particularité de pouvoir réaliser la surveillance de serveurs sans recours à SNMP : Intermapper est livré avec plus d’une centaine de probes pour tester les serveurs physiques ou virtualisés les plus usuels.

Une probe c’est en fait un script qui réalise automatiquement la même action qu’un utilisateur ou un logiciel.

Par exemple, Intermapper pourra se connecter et s’identifier en FTP ou en IMAP sur un serveur via la probe associée au protocole.

Cela permet de vérifier que le service est actif, que le login est valable, de calculer le temps de réponse du serveur et d’établir un référentiel pour une temps de réponse ‘normal’ ou acceptable sur le réseau concerné.

Il existe des cas où les matériels ne sont pas accessibles via SNMP, matériels trop anciens ou service compris dans une offre standard hébergée en ligne. Dans ces cas là, les probes n’ont pas d’équivalents pour s’assurer du bon fonctionnement des applications et suivre leurs performances sans SNMP !

 

Superviser sans SNMP, un exemple


Supervision sans SNMP via des scripts

Informations disponibles sur la fenêtre de status d’un serveur SMTP.

 

La probe SMTP3 (pour l’envoi de mails donc) nous rapporte des informations intéressantes, voir essentielles pour la surveillance du serveur de messagerie :

  • Le taux de disponibilité et la durée depuis laquelle il est calculé.
  • Le nombre d’échecs du test – TCP Failures : depuis que le serveur Intermapper est actif.
  • Le nombre d’échecs récents – Short-term Packet Loss4 : les 100 derniers tests
  • La date et l’heure du dernier incident – Recent Failure
  • Le temps de réponse – Response time
  • La liste des derniers incidents – Recent Outages

Chacune des valeurs affichées en bleu et soulignées peut être affichée sous la forme de graphe qui permet de visualiser l’historique de la statistique.

Selon la probe utilisée, la configuration nécessite plus ou moins de paramètres, ici juste une adresse mail si souhaité et le port IP (25 par défaut) :


Intermapper utilise un script pour tester sans SNMP le serveur de mails

A droite le réglage de la probe sélectionnée, à gauche une partie des probes disponibles

 

Bien entendu, Intermapper ne se limite pas aux probes et c’est une solution de supervision complète.

Plusieurs centaines de probes sont livrées avec le logiciel, d’autres sont mises à disposition par la communauté des utilisateurs et vous pouvez enfin écrire vos propres probes spécifiques et les partager le cas échéant.

Au final, si la supervision sans SNMP ne permet pas d’avoir des statistiques détaillées fournies par les MIB des constructeurs, elle permet déjà de s’assurer :

  • Du bon fonctionnement des serveurs (et d’être averti par email en cas de soucis),
  • De visualiser sur des cartes l’état des matériels,
  • De visualiser les variations de performances des serveurs,
  • De connaitre leur taux de disponibilités.

 

Et cela peut être suffisant pour nombre d’entreprises !!!



      

 

  Tester Intermapper  

Supervision pro-active Intermapper

=

économies pour l’entreprise

 

 

Une question, un conseil ? Contactez-nous au 0 177 628 628 ou par email

NetWalker est le distributeur de la solution de monitoring Intermapper en France et en Belgique depuis 1992 et de la solution Automate depuis 2017.

Intermapper et Automate sont des logiciels de l’éditeur HelpSystems.

1 SNMP : Simple Network Management Protocole.

2 NPMD : Network Performance, Monitoring and Diagnostic

3 SMTP : Simple Mail Transfert Protocol.

4 Cette information permet d’avoir une vision de la stabilité actuelle du serveur.

Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.

Tagged on:

One thought on “Et la supervision sans SNMP ?

  1. Pingback: Détecter et afficher l'architecture physique du réseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *